Cohorte Suisse des Professionnel·le·s
de santé et des proches aidant·e·s

SCOHPICA donne la parole aux professionnel·le·s
de la santé et aux proches aidant·e·s !

Buts de l’étude

Objectifs pour les professionnel·le·s de la santé

Un des objectifs de SCOHPICA est d’interroger les causes des départs des professionnel·le·s qui quittent le domaine de la santé et d’identifier les obstacles rencontrés pour leur maintien dans la profession. Des informations récoltées systématiquement dans tout le pays et diffusées largement manquent cruellement.Or, ces informations sont primordiales : les acteur·rice·s qui ont la fonction d’améliorer la situation doivent pouvoir compter sur des résultats fiables et à jour.

Objectifs pour les proches aidant·e·s

Un autre but de SCOHPICA est de mieux comprendre les trajectoires et expériences des proches aidant·e·s pour identifier les facteurs qui mènent à devenir proche aidant·e et à assumer ce rôle dans la durée. Ces données permettront d’identifier les ressources formelles et informelles des proches aidant·e·s et proposer des pistes concrètes pour améliorer leur qualité de vie.

Les points forts de SCOHPICA

Au cœur de la démarche,
la diffusion de l’information

Les informations seront diffusées en continu et mises à disposition de toutes les personnes travaillant sur le projet et toute autre personne qui en ferait la demande, notamment des personnes ayant une influence sur le système de santé actuel.

Plusieurs associations professionnelles ont déjà montré leur soutien au projet et leur intérêt à utiliser les informations qui seront collectées.

Un projet collaboratif et interdisciplinaire

Un groupe d’expert·e·s des différentes professions et des proches aidant·e·s participera à chaque étape du projet afin de s’assurer que celui-ci reflète leurs préoccupations.

Les proches aidant·e·s enfin pris·es en compte !

Une cohorte intégrant professionnel·le·s de santé et proches aidant·e·s : une première au niveau national !

Des informations nationales sur le long terme

Les participant·e·s sont suivi·e·s sur le long terme dans toute la Suisse. Ce suivi permettra de mieux comprendre les trajectoires individuelles, mesurer les variations du bien-être des professionnel·le·s et des proches aidant·e·s tout en identifiant les causes.

Participer à SCOHPICA,
concrètement, c’est…

… répondre à un questionnaire électronique chaque année (ordinateur, tablette ou smartphone pendant environ 30 à 45 minutes).

… la possibilité de participer à un entretien individuel ou en groupe (si intéressé·e).

Qui peut participer ?

Professionnel·le·s de la santé

Tou·te·s les professionnel·le·s de la santé exerçant une activité clinique en Suisse, quel que soit le domaine et le lieu d’activité (stationnaire, ambulatoire, communautaire, à domicile), et statut professionnel (salarié·e·s ou indépendant·e·s).

Proches aidant·e·s

Les proches aidant·e·s sont des personnes de tous les groupes d’âge qui apportent leur soutien à une personne dont elles se sentent proches ou parce qu’elles se sentent tenues de le faire. Elles assistent cette personne dans des tâches quotidiennes lorsque celle-ci ne peut pas les réaliser seule pour des raisons de santé. Cette dépendance peut être due à une maladie physique ou psychique, un handicap ou une fragilité. On parle de proches aidant·e·s lorsque le soutien est fourni durablement et met largement à contribution le·la proche.

Si vous correspondez à cette définition,
participez !

Are you a researcher?

Visit our researcher section
and collaborate with us

Direction du projet

Prof. Isabelle Peytremann Bridevaux

Investigatrice principale

Prof. Annie Oulevey Bachmann

Co-investigatrice

Dre Ingrid Gilles

Co-investigatrice

Dre Nelly Courvoisier

Coordinatrice de projet

Dre Chiara Storari

Comité spécialisé

Découvrez notre équipe au complet

FAQ

J’ai quelques questions sur l’étude

SCOHPICA vise à mieux comprendre les trajectoires et les expériences des professionnel·le·s de santé et des proches aidant·e·s, et d’identifier les conditions optimales pour une pratique professionnelle et un accompagnement de proches aidant·e·s de qualité. 

La finalité est la diffusion de ces résultats et l’amélioration du système de santé.

Swiss COhort of Healthcare Professionals and Informal CAregivers (SCOHPICA).

En français : Cohorte Suisse des professionnel·le·s de la santé et des proches aidant·e·s.

Une cohorte est un groupe de personnes partageant certaines mêmes caractéristiques (ici, un type de profession ou l’activité de proche aidant·e) qui est suivi dans le temps (longitudinalement). 

L’objectif d’une cohorte est de collecter des informations sur la survenue et l’évolution de certains phénomènes (ici, la situation professionnelle, le bien-être ou l’intention de quitter sa profession).

Les proches aidant·e·s sont des personnes de tous les groupes d’âge qui apportent leur soutien à une personne dont elles se sentent proches ou parce qu’elles se sentent tenues de le faire.

Elles assistent une personne dans des tâches quotidiennes, lorsque celle-ci ne peut pas les effectuer seule pour des raisons de santé.

Cette dépendance peut être due à une maladie physique ou psychique, un handicap ou une fragilité.

On parle de proches aidant·e·s lorsque le soutien est fourni durablement et met largement à contribution le/la proche. 

Si vous vous reconnaissez dans cette description, participez !

Tou·te·s les professionnel·le·s de la santé exerçant une activité clinique en Suisse, quel que soit le domaine et le lieu d’activité (stationnaire, ambulatoire, communautaire, à domicile), et statut (salarié·e·s ou indépendant·e·s).

Il suffit de cliquer sur « Je souhaite participer » sur la fenêtre flottante à gauche. 

Des informations détaillées vous seront alors fournies et votre consentement à participer sera requis. A la suite de votre consentement, vous serez redirigé·e vers le questionnaire d’entrée dans la cohorte.

Encore plus de questions ?

N’hésitez pas à nous contacter

Contact

Pour toute question ou renseignement :

EMAIL

scohpica@unisante.ch

Contact

Ce projet garantit la confidentialité.
La commission d’éthique compétente a examiné
et autorisé ce projet.

Toutes les réponses (aux questionnaires et aux entretiens) sont gardées de manière strictement confidentielle (sans votre nom) sur le serveur restreint et sécurisé d’Unisanté qui se trouve en Suisse.

Visitez notre FAQ pour plus de détails concernant vos réponses.

Nos institutions

Le Centre universitaire de médecine générale et santé publique – Unisanté – compte 880 collaboratrices et collaborateurs spécialisé·e·s dans la formation académique, la recherche, la prévention et les soins.

Les recherches du Secteur Services de santé du Département Epidémiologie et Systèmes de santé s’inscrivent sur quatre axes : (1) l’épidémiologie et l’analyse des besoins, attentes et recours aux services de santé, (2) l’organisation et planification des systèmes de santé, (3) l’implémentation et l’évaluation et (4) l’expertise et développement d’outils méthodologiques.

Cette institution est constituée d’une part de la Haute Ecole de la Santé et d’autre part de l’Institut La Source.

La Haute Ecole de la Santé La Source a pour mission la formation professionnelle des infirmier·ère·s et conduit des recherches concernant l’efficience des soins dans une société en constante évolution.

La Source développe des formations et développe des collaborations avec des hautes écoles et institutions sanitaires au niveau national et international.

Je souhaite participer